Femmes ottomanes et dames turques

femmes_ottomanesLes éditions Bleu Autour ont déjà à plusieurs reprises publié des recueils de cartes postales anciennes (Femmes en métier d’hommes, Femmes d’Afrique du Nord, Juives d’Afrique du Nord, Egyptiennes) : elles ont par ailleurs un beau catalogue consacré à la Turquie et à l’Empire ottoman. Femmes ottomanes et dames turques s’inscrit donc tout naturellement dans cette ligne éditoriale. Universitaire, Christine Peltre enseigne l’histoire de l’art contemporain à l’Université de Strasbourg ; elle est spécialiste de l’orientalisme, ce qui l’a conduite à présenter ces cartes postales, témoignages émouvants de la naissance de la Turquie moderne, vue sous l’angle féminin.

La «photographie timbrée» naît en 1869 dans l’Empire austro-hongrois et la première carte postale en France est postée à Strasbourg en septembre 1870. A Istanbul, en 1895, s’installe celui qui sera le premier et le principal éditeur de cartes postales, Max Fruchtermann. Les années 1900-1920 constituent un âge d’or de la carte postale. Pierre de Gigord a rassemblé une impressionnante collection de cartes postales créées dans l’Empire ottoman puis en Turquie, qui représentent des femmes, et dont en 1994 il a cédé une partie au Getty Museum. Ce sont des cartes postales de sa collection qui sont ici présentées.

femmes_ottomanes2femmes_ottomanes3Suite de l’article sur Parution.com …

Voir aussi d’autres cartes postales sur le site de Gisèle

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s