Multicollection #11 : Fabophilie

11ème numéro de « Multicollection » où nous faisons un focus sur une collection particulière, avec son nom quelquefois bizarre, sa description, ses principes de classement ou de référencement, quelques chiffres et liens utiles, … Bien entendu, tous vos commentaires sont les bienvenus, que ce soit pour nous dire que vous êtes un fervent adepte de la collection présentée, ou pour nous donner des compléments d’information : à vos plumes !

Fabophilie

Vous ne voyez pas de quoi je veux parler ? Cette fois c’est pourtant facile et je ne peux pas grand chose pour vous, si ce n’est que la période la plus prolifique pour cette collection vient de se terminer, et que c’est une des reines de la collection … Ca y est cette fois ?

Quoi ? La fabophilie (ou favophilie) est une activité qui consiste à collectionner les fèves de galettes des rois. (spéciale dédicace à l’épouse de mon ami Daniel)

Feves_Quimper

Depuis quand ? L’histoire de la fève commence avec la fève (légume). Elle a un rôle important dans les rites antiques à cause de sa forme embryonnaire. Symbolisant le fœtus chez les anciens égyptiens, ces derniers enterraient leurs morts dans des champs de fèves en vue d’une réincarnation. C’est le symbole de vie qui reste au Moyen Âge et la fève est utilisée dans les mariages.

Feves

Différentes fèves : végétale, plastique, porcelaine, céramique, et dorée

Elle sert aussi de jeton de vote, fonction qui commença chez les Grecs qui se servaient de fèves noires et blanches pour décider de l’acquittement ou de la condamnation. C’est lorsque l’Église décide de s’imposer, pour cesser les célébrations païennes (un exemple : dans les garnisons, on choisit un roi parmi les condamnés à mort : il était déguisé et prenait part aux débauches collectives avant d’être décapité) que l’épiphanie apparaît. Mais La coutume du gâteau traditionnel ne se répand réellement que durant le XVe siècle. Plus tard on mange un gâteau contenant une fève noire (le roi) et une fève blanche (la reine).

Feves_lampes_dorees

Fèves dorées : les lampes

La première fève en porcelaine fut fabriquée en 1874 en Allemagne sous forme de baigneur. C’est seulement à partir de 1892 jusqu’au XXe siècle que les thèmes se diversifient : les thèmes religieux d’abord, tels les crèches, Jésus, les anges, les colombes, puis la royauté et les porte-bonheur. Dans les années 1960 sont apparues des fèves en matière plastique puis dans les années 1980-1990, les fèves métalliques, principalement dorées (dont certaines à l’or fin). Cependant, le chauffage des galettes dans les fours à micro-ondes a entraîné certains déboires et les fèves métalliques ont presque entièrement disparu. À la fin des années 1980, les fèves en porcelaine sont revenues en force. C’est dans cette même période que l’ère du dessin animé et de la bande dessinée a commencé pour aujourd’hui envahir une grande partie du marché actuel de la fève. Certains boulangers ou pâtissiers renommés ou non, ont alors eu l’idée de fabriquer leurs propres fèves personnalisées.

FabophileQui ? Voici par exemple : Christian Andrault est fabophile autrement dit collectionneur de fèves de l’Epiphanie. Depuis 1997, il vit sa passion sans excès mais avec envie. 15 ans après, il en possède 15.000, rien que ça. Des fèves au format standard mais aussi des maxi-fèves. Entre lui et l’objet convoité, c’est avant tout une histoire de cœur. A l’affût de la nouvelle série où de la perle rare, il cherche, échange, achète et se documente. « Dès que j’ai un moment de libre, je me penche sur la collection ». Il dispose de trois ouvrages références et tient un répertoire. Forcément avec 6.000 nouveautés annuelles, il y a de la galette sur la planche. Sa collection est prestigieuse, des pièces en biscuit, en porcelaine, en plastique, en plaqué or, blanches ou polychromes, mates ou brillantes, en coffret ou à l’unité. En soute, des séries personnalisées, à thème, des fèves gagnantes, anciennes comme ces deux magnifiques baigneurs datant de 1875, des hors-série et séries limitées ou encore des fèves coup de cœur comme cette épinglette datant de 1939. Ce matin, un colis mystère arrive à la maison. Pour la cinquième fois, il est primé par l’AFF dans le cadre d’un concours national annuel. Dans le coffret, le prix du bonheur : cinq séries de fèves. « J’ai déjà cette série mais pas les autres » précise-t-il sans le moindre doute. « Je connais toute ma collection ». Reste un grand projet à réaliser « J’attends la retraite pour créer une pièce musée ». 

Combien ? Certains fabophiles peuvent avoir des collections énormes (près de 100 000 fèves) et quelques-uns vivent en permanence en déplacement, de vide-greniers en bourses ou salons. Il serait cependant illusoire de croire pouvoir posséder toutes les fèves. En effet, chaque année il en sort 4 à 5 000 nouvelles. Donc, beaucoup de fabophiles finissent souvent par se spécialiser sur quelques thèmes bien précis.

Feves_Disney

Exemple de thématique : fèves Disney

L’Association des Fabophiles Français édite la revue « le fabophile français » ainsi qu’un répertoire annuel des fèves.

Fèves mates : zodiaque égyptien

Fèves mates : zodiaque égyptien

Comment ? Le fabophile cherche en général à posséder des séries entières de fèves ou des modèles rares. On ne doit pas s’étonner si l’on remarque des séries quasi-identiques chez un collectionneur… Car en fait il y a deux principaux types de finition pour les fèves récentes en porcelaine : elles peuvent être mates ou émaillées. Ainsi pour un collectionneur, une fève mate et une fève brillante qui représentent un personnage identique, sont à distinguer l’une de l’autre.

Concernant les collections, vous trouverez :
– Les santons : ces fèves représentent des personnages religieux, souvent des crèches et leurs détails sont souvent moins précis que les autres fèves présentes sur le marché.
– Les fèves standard : Les fèves dites « standard » sont fabriquées pour être vendues à tous types d’acheteurs ; c’est-à-dire qu’en général des intermédiaires tels que votre boulanger ou un professionnel les achètent en coffret ou en vrac pour vous les proposer ou les mettre dans vos galettes !
– Les personnalisées : ces fèves ont plus de valeur que les autres car elles sont souvent tirées en exemplaires limités et s’achètent généralement en coffret, pour un prix parfois élevé. Elles sont dites personnalisées car produites par des marques qui vont de l’enseigne (Casino, Leclerc, Thiriet, …) aux boulangers, pâtissiers ou traiteurs renommés (Poilâne, Lenôtre, Fauchon, …).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les fèves se négocient à partir de 10 cents sur les vide-greniers, les publicitaires entre 2 et 80 € en moyenne suivant le boulanger et la rareté de la fève, les anciennes autour de 5/10 € pièce pour les blanches, à partir de 50 € pour les polychromes. Mais des modèles connus seulement à quelques exemplaires peuvent s’échanger entre amateurs sur des bases très élevées, entre 500 et 2 000 €. De nombreuses bourses d’échange et salons se déroulent toute l’année, dont le Salon Mondial de la fève début janvier à Paris.

Feves_vitrineLes fèves sont présentées le plus souvent dans des vitrines du plus bel effet.

En savoir + ?
– l’Association des Fabophiles Français
– la Fabophilie : de nombreuses fèves anciennes et publicitaires
– le Musée de Blain qui possède la plus importante collection de France
– la Galette des rois : fèves plastiques et autour de la galette
– une fève dans la galette : le forum des fabophiles
– le Blog de Ninette

Sources : Wikipédia, la Nouvelle République

Publicités

Une réflexion au sujet de « Multicollection #11 : Fabophilie »

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s