Célèbres et collectionneurs #11

Cette nouvelle rubrique vous présente, un mercredi sur deux, des personnages célèbres qui sont également collectionneurs : Qui sont-ils ? Qu’amassent-ils ?

Cette semaine : Yul Brynner et … les timbres !   (pari tenu Olivier 😉 )

Yul Brynner, né le 11 juillet 1920 à Vladivostok (ou à l’île Sakhaline) et mort le 10 octobre 1985 à New York, est un acteur américain d’origines suisse, mongole et russe. Outre sa triple origine, c’est un personnage très polyvalent, puisqu’il commença par jouer de la guitare, fut ensuite trapéziste, puis machiniste au théâtre, ce qui l’amena ensuite au cinéma ! Mais ce n’est pas tout, nous le verrons plus tard …

Il fait donc ses débuts au cinéma en 1949 dans La Brigade des stupéfiants, le seul film avec ses cheveux naturels. En 1951, Brynner pour son rôle dans Le Roi et moi se rasa la tête. À la suite de l’énorme succès de cette production à Broadway et du film au cinéma, Brynner continua à se raser la tête pour le reste de sa vie.Le Roi et moi, les Dix Commandements, Anastasia, les Sept mercenaires, et Taras Boulba furent quelques uns de ses succès. Mais Yul Brynner avait aussi d’autres passions …

YulBrynner_photoParallèlement à sa carrière d’acteur il était aussi un photographe de talent. Il s’est passionné pour la photographie à partir de 1956, jusqu’à sa mort, en 1985. En 2012, la Ville de Deauville présente les photographies méconnues du Deauville de Yul Brynner. L’acteur popularisé par Les Sept Mercenaires ou Les Dix Commandements vivait une partie de l’année à proximité de Deauville.
.
Enfin, Yul Brynner était aussi un philatéliste. Le 17 janvier1981, Jacqueline Caurat et « Télé-Philatélie » (voir l’article du 24 janvier) fêtent sur TF1 leurs 20 ans d’existence, et l’invité d’honneur de l’émission était Yul Brynner. Un reportage sur l’acteur montrait qu’il emportait avec lui sa collection lors de tous ses déplacements, et il évoquait le « repos philatélique » après les séances de tournage. Voici deux photos le montrant s’adonnant à ce « repos ». Je n’ai pas réussi à retrouver cette interview, mais si vous voulez en savoir un peu plus sur Yul Brynner, regardez cette vidéo de l’émission Cinépanorama de 1959. Il a également fait l’objet d’un article dans la revue philatélique belge « Philatélie » en 1971.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

YulBrynner_Gambie.
J’ai retrouvé la trace de Yul Brynner sur deux timbres : le premier émis en 1988 par la Gambie, qui célèbre l’acteur.
Le second est israélien de 2010 et représente la façade du théatre de Sion à Jérusalem, avec l’écran de cinéma, indiquant le titre du film Salomon et la Reine de Saba (1959) avec Yul Brynner et Gina Lollobrigida : il fallait le trouver celui-là ! 😉
.
Enfin, nous ne manquerons pas de citer Le Phare du Bout du Monde, un film avec Yul Brynner, tiré d’un roman de Jules Verne, et qui a suggéré l’émission du timbre célébrant l’an 2000.
YulBrynner_Israel         
Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s