Un trésor pour Noël !

Paul Coleman a eu droit à son cadeau de Noël en avance. Ce Britannique de 59 ans, membre d’un club de chasseurs de trésors amateurs, a découvert le 21 décembre dernier un trésor comprenant 5251 pièces de monnaies médiévales.

Lors d’une tournée d’inspection avec son détecteur de métal dans les secteurs agricoles de Lenborough, dans le Buckinghamshire, Paul Coleman a entendu son appareil crépiter au bout de vingt minutes de ronde. Rapidement, il a compris qu’il se trouvait en présence d’un site important.

Les pièces étaient enterrées peu profondément dans un sac de textile

Des pièces datées de 978 à 1035

Appelant des amis à la rescousse, l’homme a creusé le sol et mis au jour la bagatelle de 5251 pièces de monnaie médiévales, dont les experts ont ensuite estimé la valeur à 1,5 million de francs suisses. Soit le trésor le plus important en termes de valeur monétaire jamais découvert en Grande-Bretagne.

Les archéologues prévenus et rapidement arrivés sur place ont pris le relais des chasseurs de trésor amateurs et ont poursuivi les fouilles. Les pièces se trouvaient dans la terre, dans une toile de textile très détériorée. Ils ont établi que le trésor se composait de pièces d’argent frappées entre 978 et 1035 de notre ère dans les royaumes anglo-saxons antérieurs à la conquête de l’île par Guillaume le Conquérant, sous les règnes d’Ethelred le Malavisé (978-1016) et de Knut le Grand (1016-1035). Aucun indice n’a par contre pu expliquer pour le moment ce qui a pu pousser le détenteur d’une telle fortune à enterrer aussi sommairement un trésor de cette valeur.

Une nouvelle maison familiale

Ce père de deux enfants, qui a transmis sa passion à sa femme et à un de ses fils (lesquels étaient avec lui et des amis lors de la découverte), a expliqué aux médias britanniques que lui et son groupe étaient sur le point de quitter le site quand ils ont découvert le trésor. En fait, leur expédition dans les champs de Lenborough ne constituait pas une sortie classique, mais une virée spéciale à l’occasion des fêtes.

Une fois que le partage aura été fait entre la somme qui lui revient, celle qui revient au propriétaire du terrain et celle des autorités, Paul Coleman souhaite utiliser son gain pour acheter une nouvelle maison pour lui et sa famille.

Source : Bilan.ch

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s