Décalage : les PTT à la fin du 19è siècle #23

Le Bulletin Hebdomadaire des PTT du 14 avril 1898 se penche sur les nouvelles technologies :

Télégraphie optique au moyen de ballons

On sait qu’en optique ce sont les obstacles naturels du sol qui gênent les communications, et que, dès qu’on peut parvenir à une certaine hauteur, celles-ci deviennent faciles.On a pensé à employer les ballons captifs, mais ils ne peuvent s’élever par tous les temps. L’innovation de M. Stuart consiste à se servir de ballons qui n’ont pas besoin d’être montés par un aéronaute. Ces ballons captifs, qui ne peuvent avoir que 40 centimètres de diamètre, emportent un certain nombre de lampes auxquelles le courant est envoyé du sol, ce qui donne le moyen de produire des éclats lumineux de durée variable, et de communiquer à 150 ou 180 kilomètres.

Et dire qu’aujourd’hui on prévoit de tels ballons captifs pour nos échanges Internet !

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s