La philatélie n’est pas morte (suite)

La Colombe de Bâle est le nom donné au premier timbre émis par la poste du canton suisse de Bâle en 1845.

Colombe_BaleNon dentelé, il représentait une colombe blanche sur un écu rouge, entouré de la mention « STADT-POST-BASEL » (Poste urbaine de Bâle). Ce fut le premier timbre-poste en relief et en couleur (blanc, rouge et un pourtour bleu clair).

Eh bien un timbre «Colombe de Bâle» sur une enveloppe a battu un nouveau record du monde dans une vente aux enchères. Un acheteur a payé 103.700 francs suisses, soit environ 86.200 euros, lors d’une vente le 25 novembre au soir à Wil (Suisse), a indiqué mercredi la société de vente aux enchères Rapp. Une autre «Colombe de Bâle», sans enveloppe, a elle été acquise pour 109.800 francs suisses (91.270 euros).

Non, non la philatélie n’est pas morte : après le One cent magenta, elle se porte très bien … au moins pour les investisseurs !

Sources : LeMatin.ch, Wikipédia

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s