Célèbres et collectionneurs #05

Cette nouvelle rubrique vous présente, un mercredi sur deux, des personnages célèbres qui sont également collectionneurs : Qui sont-ils ? Qu’amassent-ils ?

Cette semaine : la Reine Elizabeth II et (entre autres) les timbres.

L’histoire postale du Royaume-Uni est remarquable pour au moins trois raisons. D’abord parce que la Grande-Bretagne a émis le premier timbre de l’histoire postale en 1840. Ensuite car elle a également mis en œuvre un système postal au niveau mondial à travers l’Empire britannique. Enfin parce que le souverain du Royaume-Uni est aussi l’heureux possesseur d’une des plus magnifiques collections de timbres.

C’est Alfred, Duc d’Edimbourgh, qui débute cette fabuleuse collection dès 1864. Il la vend ensuite à son frère aîné, le prince de Galles, futur roi Édouard VII, qui l’offre à son fils. Le futur roi George V (1865-1936), qui fut un des plus célèbres philatélistes de son temps, l’enrichit pendant son règne de l’ensemble des maquettes, essais et timbres-poste émis par le Royaume-Uni et tout l’Empire britannique. Il acquiert également des pièces rares et coûteuses, faisant de la Collection philatélique royale la collection la plus complète de timbres du Royaume-Uni et du Commonwealth dans le monde. Jamais vu à l’époque, il achète en 1904 pour 1 450 livres sterling un exemplaire du 2 pence bleu de Maurice. Un marchand lui demanda si le prince avait vu ce « damned fool qui a payé plus de 1 400 livres pour un timbre » ; ce à quoi George répondit « Oui. Je suis ce damned fool ».

Maurice_2pence         ElizabethII

Devenue une référence par une politique d’acquisition et d’exposition tous azimuts menée par le roi, la Collection philatélique royale est considérée comme une référence. Elle est incorporée à l’héritage royal par ses fils et successeurs. Edouard VII n’ayant régné qu’un an à peine, c’est surtout Georges VI qui va enrichir la Royal Collection, puis Elizabeth II depuis 1952. La collection de George V est rangée dans 328 « classeurs rouges » d’environ 60 pages chacun. Les acquisitions suivantes se trouvent dans les « classeurs bleus » pour les acquisitions du règne de George VI et les « classeurs verts » pour celles du règne d’Élisabeth II.

Source : Wikipedia

Et puis, en complément à notre premier article « célèbre et collectionneur » sur Phil Collins, voici quelques photos de cette superbe collection sur la bataille d’Alamo :

Publicités

2 réflexions au sujet de « Célèbres et collectionneurs #05 »

  1. Effectivement, quand on dispose de moyens importants (c’est bien sur un euphémisme !) il est aisé de constituer une collection remarquable.
    Vu le nombre de classeurs existants, il doit falloir une personne spéciale pour aérer cette collection,je ne pense pas que ce soit la reine qui le fasse, et comment se nomme cette personne ? « l’échanson royal affecté à la philatélie » ?
    Bonne journée
    Gérard

  2. Collectionner les TP anglais : une passion, et je vous dit que le jour où cette charmante Reine nous quittera, ce sera la folie dans le royaume, même si la succession est assurée. Et il y aura encore quelques TP d’émis….

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s