Nicolas Feuillatte n’est plus

La Champagne et le champagne sont en deuil. Nicolas Feuillatte, l’homme d’affaires français qui a donné son nom à la plus grande coopérative de vins de Champagne, est décédé le 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. L’homme a fait toute sa fortune aux Etats-Unis.

Né en 1926 à Paris, Nicolas Feuillatte part aux Etats-Unis pour travailler dans le négoce de café. Il importe son café d’Afrique et connaît bien ce continent. Cette connaissance lui vaut d’ailleurs, d’être nommé en 1962 délégué permanent de Côte d’Ivoire aux Nations unies.

L’aventure champenoise de Nicolas Feuillatte débute à son retour en France en 1972. Ami de Jackie Kennedy et de Lauren Bacall, il achète avec son frère un vignoble de 12 hectares à Bouleuse, une commune située non loin de Reims, à l’est de Paris. Il veut y produire un Champagne qu’il compte vendre aux stars. Mais quelques années plus tard, les approvisionnements en raisin deviennent incertains. Il est temps pour lui d’évoluer.

En bon homme d’affaires, Nicolas Feuillatte décide en 1986 de vendre sa marque. C’est alors qu’il rencontre Henri Macquart, fondateur du Centre Vinicole de Champagne. C’est un site de stockage et de vinification créée pour venir en aide aux vignerons, qui ne possèdent pas d’outils de production. Les adhérents y découvrent les services adaptés à leurs besoins, et notamment une unité de tirage en bouteilles. Les deux hommes sont faits pour se comprendre.

Feuillatte

Première marque de Champagne en France

Henri Macquart décide de développer une activité commerciale. L’entreprise devient le Centre Vinicole – Champagne Nicolas Feuillatte (CV – CNF) et impose rapidement son image de prestige. Elle grandit aussi. Aujourd’hui, le CV – CNF est une union de 82 coopératives sur les 140 que compte l’ensemble de l’appellation Champagne. Riche de ses 5 000 adhérents sensibles au développement durable, elle couvre 2 150 hectares de vignes répandues sur la plupart des crus champenois.

Devenue première marque de Champagne en France, et troisième au niveau mondial, l’entreprise a tiré 21 millions de bouteilles de Champagne en 2013. Elle en a expédié 10,4 millions (dont 9,9 millions sous la marque Nicolas Feuillatte). 57% de la production sont vendus en France et 43% partent à l’exportation. En 2013, le chiffre d’affaires réalisé par le Champagne Nicolas Feuillatte a dépassé 209,5 millions d’euros.

Source : RFI

Curieusement, le site officiel de la célèbre marque ne fait même pas mention de la disparition de son fondateur : volonté du défunt ou négligence ?

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s