Balade sur la Planète Timbres

Vous lisez le 200ème article de Philapostel Bretagne … Vous lisez le 200ème article de

Samedi 21 juin, grand ciel bleu sur Rennes, 1er jour de l’été, Fête de la musique : autant d’occasions pour rester dans ma belle Bretagne. Et pourtant, Philapostel Bretagne, ne reculant devant aucun sacrifice, a choisi cette belle journée pour dépêcher son meilleur reporter à la Capitale, afin de ramener quelques infos de la manifestation philatélique de l’année, le Salon Planète Timbres 2014.

C’est donc dès potron-minet, bravant les derniers soubresauts de la grève SNCF, que je me présente à la gare pour prendre le 6h57 pour Paris (quand je vous dis qu’on ne recule devant aucun sacrifice 🙂 ). Le train part et arrive à l’heure (comme toujours diraient les cheminots). Première surprise en arrivant à Vincennes : le petit train spécialement affrété par La Poste n’est pas pris d’assaut par la foule déchainée des philatélistes en manque … Curieux. En discutant avec le chauffeur (pardon : le machiniste), j’apprends que le Salon n’a apparemment pas fait recette cette année, et que les négociants en sont assez mécontents. Certaines journées dans la semaine auraient même été parait-il plus calmes que la plage du Conquet un soir de janvier …

Planete_TimbresArrivé devant les portes du Salon à 10 heures pétantes, je retrouve Daniel, mon ami timbré parisien, et là 2è surprise : pas de bousculade à l’ouverture des portes (d’habitude c’est un peu comme le 1er jour des soldes, enfin je suppose car moi, les soldes …). Eh bien qu’à cela ne tienne : allons au moins affronter la queue au stand Phil@poste ! Et là encore, quelle déception : en à peine 15 minutes nous accédions au guichet ; même pas le temps de se raconter les nouvelles depuis notre dernière rencontre : décidément tout se perd !
A noter que pour pallier au manque de visiteurs sur le Salon, Phil@poste propose en différé la vente des tous les produits du Salon en version oblitérée.

Planete_Timbres_Stand_PosteLes vendeurs de La Poste sont sympathiques et opérationnels malgré l’offre importante (pour ceux qui souhaitaient tout acheter il y avait quand même quelques 22 timbres, blocs, feuillets, souvenirs, collectors ou autres LISA pour plus de 220€ !). Nos achats effectués, ainsi que pour les copains qui n’ont pu se déplacer, direction l’oblitération d’où nous ressortons au bout de quelques minutes.

Planete_Timbres_BlocDore
Le Bloc doré « Grandes heures de l’Histoire, dédicacé par Louis Bouvier

Rencontre avec Pierre Bara, le graveur des timbres « Benjamin Rabier » et Louis Boursier, le créateur des « grandes heures de l’histoire » et du diptyque « Jean Jaurès », qui nous dédicacent avec plaisir nos achats, là encore sans bousculade ni file d’attente.

Puis nous déambulons sur les stands des négociants (Rennes était représenté avec La Poste du village et le bien connu Alain Reboulot accessoirement expert auprès de la Salle des Ventes). Souhaitant préparer quelques cartes maximum pour mon prochain voyage, j’avais repéré que la Polynésie et les USA devaient être présents. Or, que nenni ! Aucune trace de la Polynésie, seuls les TAAF représentaient les territoires d’outremer cette année. Et que dire des quelques 20 autres postes internationales annoncées : hormis la Chine et les 2 Corées (côte à côte, si si !), toutes les autres étaient simlement « représentées » … par 2 gros négociants français (si je vous dis Th….. Champ…. Vous voyez de qui je veux parler ?).

Surmontant cette (vraie) déception, nous partons pour une pause déjeuner bien méritée, et nous croisons deux sommités philapostéliennes : Michel Bablot l’aquitain, et notre Olivier régional qui rentre du Congrès de la FFAP.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De retour au Salon, nous admirons les nombreuses présentations en compétition. Coup de chapeau à notre ami Franck Henri qui décroche le Grand Vermeil avec 88 points et Prix spécial du Jury pour ses « Vignettes et essais expérimentaux ».

Enfin, pour clôturer la journée, arrêt au stand Philapostel, où Jean Claude Bourret et ses consoeurs nous accueillent chaleureusement. Plusieurs dizaines d’adhésions ont été réalisées pendant le Salon, y compris de provinciaux (mais apparemment pas de bretons) : bravo aux collègues d’Ile de France ! Nous participons au petit concours qui est proposé : il s’agit de reconnaitre le pays d’origine de 12 timbres présentés (facile :- ) ) ainsi que leur cote en neuf (là j’avoue c’est un peu du pif 😦 ).

En repartant, nous nous arrêtons un instant sur « la place centrale » où nous entendons Gilles Livchitz, nouveau Directeur de Phil@poste, qui accueille la chanteuse Amel Bent (c’est vrai qu’on était venu pour cela et on allait la louper !) sous un tonnerre d’applaudissement ! Elle déclare : « en plus, c’est mon anniversaire ! » Et le galant directeur de s’empresser de lui remettre un beau bouquet printanier. Elle déclare à nouveau (je cite) « D’habitude je travaille toujours le jour de mon anniversaire, mais cette année j’ai dit non à un plateau télé : je vais au salon du timbre ! » : merci Amel !

Planete_Timbres_BentC’est donc le cœur rempli de joie que je quitte la Planète Timbres pour rejoindre la Gare Montparnasse. Joie de courte durée puisque j’apprends que le 18h08 est annulé et que j’arriverai 1 heure plus tard à Rennes, donc une heure plus tard à la fête de la musique… Une très belle journée cependant, à renouveler : rendez-vous en juin 2016 !

                                               Sylvain

Ah, j’allais oublier : sur le retour, un coup de téléphone de Philapostel Ile de France m’informait que j’étais le gagnant du jour du concours ! Je rectifie donc mes mots ci-dessus : la cote en neuf des timbres présentés était savamment calculée ! 🙂 Décidément : belle première journée d’été …

Vous avez lu le 200ème article de Philapostel Bretagne … Vous avez lu le 200ème art..

Et pour fêter cet évènement, je vous propose un petit concours pour gagner un lot symbolique de 50 timbres. Une seule question, mais je veux la réponse exacte :
quelle est la signification du logo de ce célèbre négociant philatélique ?

LogoYvertTellierIndiquez votre réponse (et votre nom) en laissant un commentaire à cet article !

Attention : ce concours est réservé aux adhérents de Philapostel Bretagne . Mais toute personne souhaitant participer peut devenir adhérent.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Balade sur la Planète Timbres »

  1. Le logo de Yvert et Tellier est un jeu de mots sur son nom l’hiver représenté par les flocons de neige (hiver) et été (le soleil.) liés.
    Voilà. Merci pour tes articles Sylvain.

  2. Le bonjour de l’aquitain qui lui aussi arpentait aussi les allées (bien calmes !) du salon.
    Il m’a fallu plusieurs jours pour tout découvrir, mais surtout pour rencontrer et bavarder avec les postiers et tous amis philatélistes !

  3. chabot Stéphane : le logo d’Yvert et Tellier représente un cercle divisé entre un flocon de neige et un soleil souriant, ainsi ce dessin symbolise un simple jeu de mots sur le nom de l’entreprise YVERT et TELLIER : « HIVER, ETE LIES ».

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.