Cartes patriotiques de 14-18

Dans les petits papiers de Gérald Meurant, collectionneur de Ferrière-la-Grande, des cartes patriotiques de 14-18.

C’est toute une époque et une certaine esthétique qui se nichent dans les grands classeurs de Gérald Meurant. Le collectionneur de Ferrière-la-Grande a rangé avec soin des milliers de cartes postales colorisées qui datent de la Première Guerre mondiale. Des documents qui ne sont pas vraiment les plus recherchés mais qui racontent l’Histoire d’une façon fascinante.

poilu
Même les bébés étaient instrumentalisés par la propagande

Dans la correspondance de la guerre 14-18, entre les soldats du front et les civils à l’arrière, les Poilus sont de superbes hommes rasés de près et l’uniforme tiré à quatre épingles. Les infirmières, jeunes et fraîches, portent secours aux valeureux combattants à peine égratignés. Les épouses rêvent de leurs maris dans des bulles doucereuses cerclées de couronnes de fleurs. « Ce sont des cartes postales d’une mièvrerie exaspérante », résume en souriant Gérald Meurant. Des documents d’époque qui passionnent depuis des années ce Ferriérois de 42 ans. « J’en ai trouvé quelques-unes dans une boîte qui appartenait à mon père et j’ai tout de suite été interpellé par ces cartes colorisées qui racontent la guerre autrement, comme un roman photos. ». Suite…

 

 

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s